Cole Caufield et Emily Kaplan
Crédit photo: espn pressroom

Cole Caufield émotif et à fleur de peau avec Emily Kaplan

Publié le 28 mars 2024 à 13h20
PAR JT STANLEY
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

On connaît Cole Caulfield comme étant un petit bonhomme, toujours souriant, qui adore jouer au hockey, mais comme n'importe quel autre être humain, il lui arrive d'avoir des journées où il a le moral dans les talons.

Dans un reportage d'ESPN, Cole Caulfield a parlé de la manière dont il gère ses émotions depuis le début de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey avec les Canadiens de Montréal. Cole mentionne que ce qu'il trouve le plus difficile, c'est que dans une saison de hockey, tout le monde se fiche de ses émotions. Que vous alliez bien, que vous alliez mal, que vous souffriez de petits bobos, que vous enduriez des blessures, que vous portiez des tristesses dans le coeur ; la ligue est trop rapide et trop intense pour s'arrêter à cela. Vous n'avez pas d'autre choix que de continuer et d'avoir du plaisir.

Saviez-vous que lorsque Cole a été rétrogradé à Laval, après son passage avec le Canadien, ce qui avait un peu redonné une forme de confiance, de joie ou de bonne humeur, c'était d'être allé jouer au hockey sur une patinoire extérieure à Montréal. C'était à l'époque où il était un peu moins connu. Ce qu'il avait trouvé le plus cool, c'est que quand il était sur la glace, les gens se fichaient d'obtenir un autographe ou de prendre une selfie avec lui. Tout ce qu'ils désiraient, c'était de le voir réaliser de belles passes.

Tout cela pour dire que Cole Caulfield est un joueur qui trouve que les attentes à Montréal sont assez élevées. Il le reconnaît, mais ce qu'il trouve le plus difficile, c'est d'être autant glorifié comme un héros, un gars capable de marquer 50 buts par saison. Il trouve cela aussi fatigant d'entendre de telles attentes que de se faire ouvertement critiquer comme quelqu'un qui ne répond pas aux attentes et qu'il est trop payé sans remplir ses engagements. C'est juste une autre preuve que les joueurs de hockey sont vraiment à l'écoute des messages des gens, autant dans les médias que sur les réseaux sociaux, et que cela les affecte.


En tant que pro, il doit apprendre à gérer cela parce qu'il n'y a pas de place pour s'apitoyer sur son sort.


SONDAGE
28 Mars   |   16 réponses
Cole Caufield émotif et à fleur de peau avec Emily Kaplan

Combien de buts par saison pour Cole Caufield te satisferait?

30531.3 %
401168.8 %
4500 %
5000 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques